Skip to Content

iciHaïti – Éducation : Daël Ottni Vincent Champion du concours «Des mots pour convaincre»

iciHaïti – Éducation : Daël Ottni Vincent Champion du concours «Des mots pour convaincre»

Be First!

Dimanche 25 mars au Lambi club de Petit-Goâve, a eu lieu la Grande finale de la 3ème Édition du Concours de débat « Des mots pour convaincre » un concours organisé par Educ Ha Group, une organisation à but non lucratif formée de jeunes universitaires de Petit-Goâve

4 écoles de la cité : le Lycée Faustin Soulouque, Collége le Nouveau Monde, le Collège de la Paroisse de Petit-Goâve, le Collège Saint-Ignace de Loyola et l’école Marie Dominique se sont affrontées dans ces joutes intellectuelles qui permettent aux compétiteurs de montrer de quoi ils sont capables tant sur le plan de l’art oratoire qu’académique.

Les joutes se sont déroulées autour des thèmes :

– Les propos racistes de Donald Trump traitant certains pays de l’Amérique et de l’Afrique de pays de merde (Débat pour ou contre) ;
– La punition corporelle dans les salles de classe ;
– Le savoir par cœur ou la mémorisation chez les élèves ;
– L’internet et le livre par rapport au développement du numérique, a-t-on besoin de livres ?

Le Lycée Faustin Soulouque a été représenté par Daël Ottni Vincent (Philo), le Collège Le Nouveau Monde par Fédorlensky Kharleinz Forvil (NS1), le Collége Saint-Ignace par Eudes Biker Léandre (NS3) et l’école Marie Dominique par Christina Dorcine (NS2)..

Après délibérations, les membres du jury, le Lycée Faustin Soulouque a remporté le Premier Prix et été sacré champion de cette 3ème Édition. Daël vincent s’est imposé par son éloquence, son verbe et ses arguments rationnels et convaincants.

Le deuxième Prix a été décerné au Collège Saint-Ignace. Eudes Biker Léandre s’est bien défendu, il aurait pu remporter la Première place mais Daël Vincent lui a opposé une force résistance intellectuelle.

Le troisième Prix a été attribué à l’école Marie Dominique.

Le quatrième Prix a été remis à Fédorlensky Kharleinz Forvil du Collège le Nouveau Monde qui s’est fait remarquer par la justesse de ses exemples.

Dans son intervention Me Kébreau Zamor ancien Commissaire du Gouvernement de Petit-Goâve et l’un des supporteurs de cette activité a démontré toute l’importance du mot, le mot qui constitue selon lui le moteur des civilisations et le véhicule de la pensée humaine.

À la fin de la remise des cadeaux aux gagnants, Daël Vincent en a profité pour demander aux autorités gouvernementales de faire en sorte que le Lycée Faustin Soulouque puisse réouvrir ses portes pour que les lycéens retournent en classe, dont ils sont privés depuis le 27 février dernier en raison de la grève des enseignants qui exigent le paiement de leurs arriérés de salaire et leur lettre de nomination.

 

Source:Haitilibre

Previous
Next

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Protected by WP Anti Spam